Découvrez la jupe courte et la mode
jupe-courte-1.jpgjupe-courte-2.jpgjupe-courte-3.jpgjupe-courte-4.jpg

Jupe courte et mini-jupe

Jupe courte et mini-jupe

La jupe courte, aussi appelée mini-jupe ou jupette, est une jupe qui se termine bien au-dessus des genoux et dont la longueur n’excède pas 10 centimètres en dessous des fesses. C’est un vêtement qui est toujours très tendance, notamment chez les femmes qui souhaitent mettre en œuvre à tout moment leur pouvoir de séduction et qui se décline en différents modèles de jupes, dont la micro-jupe qui se termine juste en dessous des fesses. Inspirée par la styliste Mary Quant en 1965 qui en porta sur des bottes hautes en vinyle, la jupe courte ou mini-jupe est devenue très rapidement un vêtement populaire dans le monde, notamment occidental qui s’associe volontiers avec des bottes hautes en cuir. C’est cette popularisation et ce succès qui contribuèrent à l’essor des collants et à la fin des bas. La jupe courte s’est ensuite développée, modernisée, améliorée, grâce au talent de nombreux créateurs. On trouve ainsi des modèles de micro jupe, de jupe short, de mini-jupe boule, etc. Ces jupes peuvent être déclinées dans différentes matières, de sorte que l’on puisse choisir entre des modèles de jupe dentelle, de jupe cuir, de jupe satin, de jupe en soie, de jupe jeans, etc.

Histoire de la jupe courte

jupe courteDans l’Antiquité, le port d’une jupe courte était réservé aux esclaves, aux guerriers et aux gladiateurs, avant d’évoluer au profit de la tunique, du pantalon et de la culotte. C’est seulement à partir du Moyen Âge que se fera une démarcation entre les pantalons pour les hommes et les jupes pour les femmes, même si le port de la jupe par les hommes se poursuivit jusqu’au 18e siècle avec les révolutions industrielles. Dès 1926, la chanteuse Joséphien Baker se démarque avec sa minijupe composée de bananes aux Folies Bergères, mais c’est durant les années 20 que la petite jupe fait son retour à travers le sport notamment. La joueuse de tennis Suzanne Lenglen (France) adopte une tenue non usuelle (bras dénudés, jupe plissée se terminant au-dessus des genoux) en 1921, puis c’est au tour de Sonja Henie (Norvège) diva du patinage artistique en 1928 de porter une jupe courte. Cependant, c’est en 1962 que la mini-jupe, créée par Mary Quant, apparut pour la première fois, dans une boutique du quartier de Chelsea à Londres. Lorsque la créatrice inséra la petite jupe en 1965 dans sa collection, le succès fut mémorable et la mini-jupe devint le symbole du Swinging London. En France, le phénomène de la mini-jupe fut suivi par le couturier André Courrèges. La créatrice anglaise qui confectionnait des jupes à prix abordable permit à la jupe courte de devenir un véritable succès mondial. Elle contribua à l’association des jupes courtes et des bottes hautes. C’est ainsi que la jupe courte devint le symbole de l’évolution des mœurs des femmes et un sujet de discorde dans des sociétés encore très conservatrices. D’ailleurs, de grands couturiers français tels que Coco Chanel et Yves Saint-Laurent s’opposèrent à la mini-jupe à ses débuts.

Porter la jupe courte

jupe courteQuasiment tout le monde peut porter la jupe courte, tout dépend de la forme de la jupe. La jupe mini ou courte est idéale pour mettre en valeur des jambes minces, sveltes, galbées, fines, élancées. Mais, que l’on ait des bourrelets, des jambes un peu boudinées ou des jambes un peu maigres, le tout est de bien choisir sa jupe, qui peut être plissée, à volants, en forme de boules, droite, moulante, en forme de jupon, etc. Pour ne pas avoir un effet tapageur, il vaut mieux porter la jupe courte avec des ballerines, de petits talons ou des sandales plates. Il est aussi possible de porter la jupe mini ou courte en hiver, si on l’associe avec des leggings ou des collants.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

Aucun commentaire pour le moment